Tout d'abord, je voulais m'excuser de ne pas passez plus souvent chez vous voir vos merveilles mais en ce moment je manque de temps. Le déménagement approche à grand pas, j'emballe, je range, je nettoie, et je prépare la déco de notre futur petit nid. Je me rattraperais lorsque nous serons bien installés, d'ici là, j'espère que vous ne m'en voudrez pas trop.

Revenons à la couture. En ce moment, il m'est difficile de trouver le chemin de la mac vous l'aurez bien compris et lorsque cela est possible j'essaye de privilégier la couture rapide et efficace.Pour ce nouveau Défi Petites Anglaises j'ai donc cherché un patron simple, rapide et normalement efficace. Je me suis dis qu'une petite jupe droite ferait l'affaire (d'autant plus que j'en manque). J'avais un coupon de Liberty en velours parfait pour ce projet. J'avais repéré depuis quelques temps la mini de Marie, je me suis donc lancée. Comme certaines d'entre vous trouvaient la jupe trop courte, j'ai rajouté 7 bons cm en longueur, je l'ai cousu, posé ma fermeture, fait la ceinture, les côtés en coutures anglaises, il ne manquait plus que l'ourlet du bas. Et là, le drame.. la jupe m'arrivait au ras de fesses... (tout à fait approprié pour une mère de famille de presque 40 ans). Et dire que je l'avais déjà rallongée (je n'aurais peut être pas du, elle aurait pu finir en brassière). J'en déduis que je dois être mal foutue car elle ne me semblait pas si courte sur les autres. J'ai bien essayé de la rallongé mais on aurait dit une grand-mère (pas tout à fait approprié pour une mère de famille de presque 40 ans). La jupe a donc finie au placard. Et je me suis lancée dans le projet Jackie que j'avais en tête pour le Défi des Piqueuses que j'ai loupé. Je rends donc mon défi Jackie très en retard, et mon défi BCE juste en retard ;)(on vient d'ailleurs d'annoncer le prochain défi pour celles qui ne l'aurait pas vu).

Voici donc ma robe Arlequin de la Maison Victor, un recueil de merveilles. (Si vous l'avez loupé, j'ai découvert qu'on pouvait acheté les patrons en ligne). J'adore presque tout. Je crois que je vais beaucoup coudre pour moi dans mon futur atelier et décliner ce patron en petite robe d'été tellement j'adore sa forme et sa rapidité à coudre. J'ai pris une taille 44 pour pouvoir faire les coutures anglaises et finir sur un 42, j'aurais même du prendre un peu plus de marge qu'elle est un peu juste car j'ai fais des marges trop grandes (une bonne raison supplémentaire de perdre des kilos avant l'été). Très rapide à coudre, des finitions qu'on module suivant ses envies (parmentures ou biais), qu'on peut accessoiriser et modifier à volonté.

Bon, allez, j'arrête de jacasser et je vous montre :

DSC_0077-BorderMaker

Robe Arlequin - Maison Victor - Taille 44 avec coutures anglaises

Lainage Gris acheté il y a des lustres - FabricAddict

DSC_0080-BorderMaker

DSC_0093-BorderMaker

Ajout de rubans (velours noir, organza blanc) de mon stock

DSC_0082-BorderMaker

Porté avec une ceinture fine et effect blousant

 DSC_0088-BorderMaker

En marquant la taille

DSC_0091-BorderMaker

Sans ceinture

***

Et en détails :

La parmenture du col

DSCF4437-BorderMaker

DSCF4438-BorderMaker

Les rubans

 

DSCF4436-BorderMaker

Les coutures anglaises

DSCF4440-BorderMaker

Et mon premier ourlet invisible à la machine

DSCF4441-BorderMaker

 

Pour conclure, je suis plus que ravie du résultat. Un patron facile qui taille parfaitement, des finitions parfaites que l'on peut choisir, le tout expliqué sur le site en ligne du magasine (la vidéo est en néerlandais mais on comprend très bien) mais la prochaine fois j'éviterais le biais argenté aux emmanchures.. ça pique !!